AVALOU, LE LYCÉEN COMBATTANT …

Aux origines des sports de combat : le pancrace. Cette discipline antique, qui allie lutte et techniques pieds poings, a son champion à Nanterre. Licencié de la section muay-thaï de l’Entente sportive de Nanterre (ESN), Avalou Sagayev a remporté il y quelques semaines l’Open de France de pancrace dans la catégorie des moins de 70 kg. Une fierté pour celui qui depuis l’enfance rêve de devenir un grand combattant. « Chez nous en Tchétchénie, la lutte est le sport national. On la pratique dès le plus jeune âge pour ensuite faire du combat libre, comme le MMA [Mix Martial Arts dit aussi freefight] », explique-t-il. Arrivé en France à l’âge d e 8 ans, il s’est dirigé vers le judo puis la lutte. Le MMA étant interdit car trop violent, à la place, il s’est adonné au pancrace, son dérivé. « Les règles ont été adaptées : les frappes au sol ne sont pas autorisées par exemple. » Passionné et soutenu par toute sa famille – son papa était lui-même combattant –, Avalou concilie avec brio études et entraînements. « C’est fatigant mais quand on veut quelque chose il faut savoir se donner », admet-il. L’élève de terminale S, coaché par Amir Khan de la team Rezzag de l’ESN, fréquente assidûment le centre sportif Voltaire. À raison de cinq entraînements par semaine, chacun consacré à un travail spécifique (musculation, lutte, combats…), Avalou compte poursuivre son travail pour passer professionnel cette saison. ● C.G. source NANTERRE INFO MARS 2019